Les RH au cœur de la transformation digitale

Vous avez dit transformation digitale ? Comment cette évolution technologique et managériale des entreprises entraîne-t-elle les RH dans son sillage ?

Dotées d’ATS, de SIRH, de hubs dédiés, les ressources humaines modifient leur point de vue et leur angle d’action. Zoom sur la mutation spectaculaire de ce pilotage, qui fait des RH un acteur à part entière de la politique générale et du développement.

 

Découvrir TalentView

 

La digitalisation des RH, bien davantage que l’informatisation

Digitale ou numérique, nommez-la comme il vous plaira, les deux vous parlent de cette immense transformation des entreprises, des PME jusqu’aux grands groupes. La gestion des ressources humaines a ouvert le bal numérique il y a longtemps. Paie, télédéclarations, suivi des obligations légales et diffusion automatisée, gestion des temps et des activités : les logiciels GRH, à l’instar des horloges suisses, assurent toute cette partie administrative essentielle.

Pour autant, la transformation digitale des entreprises est loin de se résumer à l’informatisation du système administratif. Elle évoque la naissance d’un nouvel écosystème, dans lequel le numérique soutient l’intelligence collective. La performance de l’enseigne s’appuie sur celle de ses collaborateurs ; les RH pilotent ce potentiel dans une finalité stratégique et managériale.

 

Pourquoi une transformation digitale des RH ?

Alors, entre transformation digitale et informatisation des systèmes, jouons-nous sur les mots ? La différence fondamentale repose avant tout sur le fait que cette fois-ci, la priorité passe, d’une gestion au long cours, à celle d’un développement continu de la performance. Les outils ont la vocation, non pas de seulement simplifier l’activité, mais bien d’aider au pilotage de la politique générale. Dans la mutation numérique des entreprises, les dirigeants sont en permanence à la croisée des chemins : entre attentes individuelles et besoins de l’enseigne. Réflexifs, leurs outils digitaux RH permettent à chacun de s’y retrouver. D’un côté, le collaborateur se situe dans son parcours et son avenir professionnel. De l’autre, le dirigeant utilise analyses et prédictions comme aide aux décisions futures.

 

Quels sont les leviers RH de la transformation digitale ?

Quand, par exemple, la direction veut anticiper sur les tendances de son marché, les RH y répondent en agissant sur la capitalisation de compétences adéquates. L’objectif : gagner des atouts compétitifs. La démarche : se placer dans une gestion dynamique, c’est-à-dire observer sa propre évolution. Les leviers d’action de la fonction RH se situent à plusieurs niveaux :

  • La marque employeur et le marketing RH ;
  • Le processus de recrutement et d’intégration des collaborateurs, à l’écoute de ses KPI et en amélioration permanente ;
  • La formation professionnelle continue, sur le cœur de métier et les sujets transverses ;
  • Le suivi de la performance collective et individuelle.

Mais est-ce vraiment nouveau ?

 

Les outils de la transformation digitale en RH

Dans l’entreprise digitale, les logiciels RH s’organisent autour d’une plateforme communément partagée, qui joue le double rôle d’outil et d’instrument de mesure.

  • L’ATS (Applicant Tracking SQystem) : il gère le processus du recrutement de façon collaborative tout en livrant ses KPI. Il est ainsi facile d’évaluer l’expérience candidat, la profitabilité des campagnes ;
  • Les SIRH qui alimentent votre GPEC ;
  • Le LMS (Learning Management System), logiciels de gestion de la formation.

 

Transformation digitale des RH : à qui profite l’évolution ?

Elle apporte un bénéfice partagé par tous les étages de l’enseigne.

  • La direction générale dépasse la restriction de la communication descendante. Elle dispose d’une mine d’informations opérationnelles pour mesurer sa propre valeur, maintenir son adaptation continue.
  • Les managers cumulent vision collective et approche individualisée. Un seul outil croise les données de type GRH (paie, temps, dimensionnement d’équipe) avec celles du développement RH (évolution, mobilité interne, formation, GPEC).
  • Les collaborateurs gagnent en autonomie, leur retour d’expérience est intégré.
  • Les partenaires extérieurs bénéficient du partage des outils de travail ou des bases de données internes, grâce à des accès dédiés aux plateformes communes.

Les RH tirent un avantage spectaculaire des innovations numériques. Épaulées par des outils qui automatisent tout en générant des KPI, elles se placent désormais en première ligne de la transformation digitale. Une occasion certaine de se concentrer sur leur cœur de métier, l’humain, et d’y exprimer leur valeur ajoutée.

À Lire aussi : Boostez vos KPI de recrutement !