Les 5 erreurs à ne pas commettre en tant que recruteur

Bandeau tête de page blog _ recrutement

58% des recrutements sont jugés “difficiles” par les entreprises (+13 pts vs. 2021) dû majoritairement au nombre insuffisant de candidats. (Pôle Emploi, 2022).

Pour face à ces difficultés, prenez les bonnes habitudes pour obtenir davantage de candidatures qualifiées et surtout fidéliser les talents recrutés ! 💪

➡️ De la définition du besoin en recrutement jusqu’à l’onboarding, Louis, fondateur de TalentView vous partage 5 erreurs à ne pas commettre en tant que recruteur.

Erreur n°1 : ne pas avoir défini le besoin en recrutement en terme de communication

Il s’agit ici de déterminer la façon dont je vais m’exprimer face au candidat, quel ton je vais utiliser, quelle histoire je vais leur raconter et comment je vais le mettre en forme. Ça va définir tout le discours et toute la perception qu’auront les candidats de votre entreprise. 

👉 Pour avoir toutes les clés, on vous 5 astuces pour mieux recruter grâce à la marque employeur,

Erreur n°2 : ne pas avoir un endroit où regrouper toutes les informations concernant la marque employeur

L’idéal est d’avoir un lieu unique pour que vos candidats puissent découvrir qui vous êtes en tant qu’employeur et découvrir au-delà des annonces quels sont les avantages à travailler dans votre entreprise, quels sont les éléments qui font de vous un employeur différenciant de vos concurrents. Ça peut passer par des éléments de votre site carrière, mais bien garder en tête que tous les candidats ne passent pas par le site carrière. Il faut qu’on retrouve ces informations-là aussi dans le contenu des annonces et aussi sur les échanges qu’on aura par la suite avec les candidats.

Erreur n°3 : ne pas impliquer vos équipes opérationnelles

Vous recrutez pour une équipe, pour des managers qui vont ensuite travailler avec les personnes que vous recrutez. Le conseil est de les impliquer le plus tôt possible dans le processus de recrutement. Le but étant d’agir en totale transparence pour éviter les mauvaises surprises d’un mauvais recrutement. 🔮

Pourquoi ? Parce que ce sont eux aussi qui vont porter votre discours, vos valeurs et qui vont porter ces exemples. Pour ça il y a besoin d’un outil de communication entre eux et vous, ça peut être un ATS ou autre.

Erreur n°4 : se baser uniquement sur les hardskills

L’erreur qui est assez récurrente : c’est de se baser uniquement sur les hard skills Cela est d’autant plus courant quand on recrute des opérationnels. Il peut être vite tentant d’évaluer un candidat sur la base de ses diplômes, compétences et expériences. Au contraire, on vous invite à vous ouvrir aussi sur les soft skills que peuvent avoir vos candidats qui attestent de leur capacité à acquérir ces compétences et expériences que vous recherchez tant.

🧐 Comment faire pour détecter les soft skills ?

La question principale à se poser est : Est-ce que ce sont des personnes qui veulent découvrir de nouveaux projets, de nouveaux produits, de nouvelles choses ? Et ça, pour questionner ces éléments-là, on vous invite à utiliser des outils de questionnement de candidat, de vidéo candidats aussi pour les faire parler et pour essayer d’avoir beaucoup plus d’informations sur qui ils sont et ce qu’ils souhaitent faire.

➡️ Si la question des soft skills vous passionne, on vous invite à consulter notre article spécifique sur le sujet : Soft skills candidat : comment les évaluer ?

Erreur n°5 : ne pas préparer de plan d’onboarding

Dernière erreur qu’il ne faut pas commettre dans le recrutement, elle n’est pas liée au recrutement en lui-même, elle est liée à l’arrivée du candidat dans votre entreprise.

Pour achever le recrutement et aller au bout du processus, il faut aussi soigner l’onboarding du candidat. Il faut garder en tête que tous les efforts que vous allez faire pour attirer les candidats peuvent être complétement ruinés si vous n’êtes pas cohérents avec tous les éléments marque employeur que vous avez mis tant d’énergie à mettre en avant. Il est extrêmement important de s’assurer que ce qui a été raconté, ce qui a été vu en entretien et le discours que vous tenez en tant que recruteur est le même qu’en tant qu’employeur. Alors ça ne se limite pas juste à l’accueil du candidat le jour J, mais c’est aussi un parcours, un échange qu’il peut y avoir avec l’ensemble des personnes dans l’entreprise pour découvrir vos métiers.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Soyez au courant de nos dernières actualités !