8 raisons valables pour justifier un refus de candidature

Bandeau Justifier un refus de candidature - 8 raisons valables et exemples

Sommaire

Justifier un refus de candidature n’est jamais simple. Mais pour une expérience candidat réussie, une bonne image de marque, et par respect pour les postulants qui ont pris le temps de candidater à votre offre d’emploi, il est essentiel de prendre le temps de leur répondre et de motiver votre refus de candidature.

Il ne s’agit donc pas simplement de dire non, vous devez leur expliquer pourquoi ils ne sont pas retenus, et ce, avec tact et compassion. Voici 8 exemples pour justifier un refus de candidature et la marche à suivre.

Pourquoi justifier un refus de candidature après un entretien ?

Que ce soit pour l’image de votre entreprise ou par respect pour les candidats et pour les aider à s’améliorer, justifier un refus de candidature suite à un entretien est essentiel.

Par respect pour les candidats

Un candidat en recherche d’emploi passe du temps à postuler chez vous, à rédiger une lettre de motivation, à personnaliser son CV, à réaliser le tunnel de candidature. Il est normal qu’il reçoive une réponse, même négative, ne serait-ce que pour savoir où il en est dans les étapes de recrutement.

Pour soutenir le candidat dans sa recherche d’emploi

Non seulement il est capital de motiver un refus de candidature, mais il est aussi indispensable que le candidat obtienne une réponse justifiée et constructive qui lui permettra de s’améliorer lors de ses prochains entretiens d’embauche.

Pour améliorer votre image de marque employeur

L’absence de réponse après un entretien est le motif majeur d’une mauvaise expérience candidat, selon le baromètre de Yaggo. Prendre le temps de justifier vos refus de candidature est donc un moyen simple et efficace de vous démarquer de vos concurrents, tout en mettant en avant les valeurs de votre entreprise. Vous boostez votre image de marque et votre e-réputation en tant qu’employeur en démontrant que vous êtes capable de faire preuve d’empathie et de respect envers les personnes qui ont postulé.

💡 Même si le candidat ne convenait pas, il pourrait très bien convenir pour de futurs postes à pourvoir. Il faut ainsi qu’il garde une bonne image de son expérience de recrutement. Et qui sait, pourra-t-il aussi recommander votre entreprise à ses proches. 

Gardez en tête que le candidat a le pouvoir de nuire à votre réputation ! S’il n’a pas obtenu de réponse à sa candidature ou si le mail de refus a été constructif, il peut aussi le faire savoir sur des sites tels que Glassdoor et Indeed.

Pour aller plus loin, découvrez comment préparer une stratégie de marque employeur efficace

Comment motiver un refus de candidature ?

Pour justifier un refus de candidature, il faut évoquer clairement les raisons qui ont motivé votre décision, avec tact et empathie. Personne n’aime être refusé, alors n’utilisez pas de fausses excuses par peur de froisser le candidat. Si les raisons pour lesquelles vous refusez votre candidat ne sont pas discriminatoires, vous n’avez rien à cacher ! Soyez honnête, vous rendrez service à votre candidat.

Quelles sont les raisons valables d’un refus de candidature ?

Dans le recrutement de nouveaux talents, un refus de candidature doit être justifié et répondre à certaines obligations. Voici quelques exemples de refus de candidature motivés et pertinents :  

Le profil du candidat ne correspond pas à la fiche de poste :

Si vous avez établi votre personæ, vous savez identifier les compétences, les savoir-faire et les savoir-être que votre candidat idéal doit avoir. Selon vos besoins RH et votre degré d’exigence, vous pouvez refuser un candidat qui ne possède pas ces critères. En amont de votre processus de recrutement, vérifiez que ces éléments étaient bien inscrits sur la fiche de poste.

Le candidat ne répond pas aux valeurs de l’entreprise :

D’un point de vue plus subjectif, il se peut que vous ayez identifié des attitudes, des traits de personnalités ou des raisonnements que vous jugez incompatibles avec votre entreprise. En refusant un candidat sur ce motif, non seulement, vous lui épargnez une intégration difficile, mais vous évitez aussi une erreur de recrutement.

Le manque de motivation à l’entretien

Le candidat arrive le pas lourd, n’a pas préparé son entretien et n’a simplement pas l’étincelle dans les yeux en parlant du poste à pourvoir ? C’est mauvais signe et une raison valable de le refuser. Pensez toutefois à vous assurer que vous lui avez laissé assez de temps pour préparer son entretien et que vous avez correctement présenté l’entreprise et la nature du poste.

Un test de recrutement raté

Tests de personnalité, psychotechniques ou exercices pratiques, ces examens permettent de filtrer vos candidats et de ne garder que les meilleurs talents. Échouer à ces tests est un motif de refus légitime.

Des prétentions salariales trop élevées

Votre candidat a des exigences en termes de salaire qui dépassent le budget prévu ? Selon son attractivité, vous pouvez être amenés à négocier des avantages ou bien à revoir sa rémunération à la hausse dans la limite du possible. S’il n’est pas possible de répondre aux demandes du candidat, vous avez le droit de le refuser. Afin d’éviter cela, soyez explicite dans votre annonce d’emploi et indiquez une fourchette de salaire.

Une candidature qui ne se démarque pas

À compétences égales et profil égal, l’originalité de la candidature peut peser dans la balance pour le choix du candidat idéal.

Un autre profil a été retenu

Il est possible que des candidats aient coché toutes les cases, mais que vous en ayez choisi un autre pour en faire votre collaborateur. Bravo, car vous avez su attirer des profils qualifiés et les garder jusqu’au bout du processus. Maintenant, il va falloir expliquer aux candidats non retenus les points à améliorer pour qu’ils soient sélectionnés la prochaine fois.

Vous pouvez aussi devoir gérer des refus de candidatures spontanées. Sachez qu’il est aussi important de répondre si vous n’avez pas de besoins RH correspondants. Toutefois, si les profils sont intéressants, conservez-les dans votre vivier de candidats, sait-on jamais.

💡 Le CRM de TalentView vous aide à trier vos candidatures pour faciliter vos recrutements.

Quelles sont les raisons interdites pour exclure un candidat ?

Selon l’article L1132-1 du Code du travail, il existe des motifs de refus de candidature interdits par la loi. Cela concerne notamment un refus justifié par des raisons discriminatoires concernant l’âge, le genre, l’origine ethnique, l’orientation sexuelle, la grossesse, le handicap, la religion, l’activité syndicale ou mutualiste.

L’auteur d’une discrimination encourt :

  • une sanction disciplinaire, s’il s’agit d’un salarié de l’entreprise ;
  • des sanctions pénales (3 ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende).

Les personnes morales (les entreprises) peuvent aussi être déclarées responsables pénalement en cas de discrimination à l’embauche.

2 exemples pour justifier un refus de candidature

Vous cherchez des lettres ou des e-mails à compléter pour justifier un refus de candidature ? Voici deux exemples de refus plus ou moins détaillés à choisir selon l’avancement du processus de recrutement.

Exemple de mail standard à envoyer en cas de refus après candidature

Pour un refus de candidature avant entretien, il est possible d’envoyer un mail court et simple précisant que vous ne donnerez pas suite à la candidature. Voici un exemple à compléter.

Monsieur X, Madame Y,

Nous vous remercions pour votre candidature pour le poste [NOM DU POSTE] et l’intérêt que vous portez à [NOM DE VOTRE ENTREPRISE].

Nous avons étudié votre candidature en considérant votre expérience d’une part et vos aspirations d’autre part. À ce jour, nous ne sommes malheureusement pas en mesure d’y donner une suite favorable.

Nous conservons précieusement votre CV dans notre base de données dans l’hypothèse où un poste plus en adéquation avec vos compétences verrait le jour. Nous aurons donc peut-être à nouveau l’occasion d’échanger.

Nous espérons que votre recherche vous amènera à trouver un poste et une entreprise qui correspondent à vos aspirations.

Cordialement,

[SIGNATURE]

Exemple de mail personnalisé à envoyer en cas de refus de candidature suite à un entretien

Dans le cas d’un refus de candidature après entretien, il est nécessaire de fournir plus de détails sur les raisons du refus au candidat. Votre e-mail doit être complet, précis et honnête. Voici un exemple à compléter.

Monsieur X, Madame Y,

Nous vous remercions pour le temps que vous nous avez accordé lors de notre entretien du [DATE] pour le poste de [NOM DU POSTE] et l’intérêt que vous portez à [NOM DE VOTRE ENTREPRISE].

Après une longue réflexion, nous avons choisi de ne pas retenir votre candidature. Nous avons apprécié la spontanéité, l’authenticité et l’énergie qui se dégagent de votre candidature et de votre personnalité. Ce sont des qualités auxquelles nous sommes très sensibles. [LISTER LES AUTRES ÉLÉMENTS APPRÉCIÉS DANS LA CANDIDATURE]. Toutefois, nous n’avons pas retenu votre candidature car [LISTER LES RAISONS DU REFUS DE CANDIDATURE]. 

Nous n’avons aucun doute de votre futur succès dans votre recherche d’emploi. Voici quelques conseils pour vous y aider : [LISTER LES POINTS D’AMÉLIORATION POSSIBLES].

Nous conservons précieusement votre CV dans notre base de données dans l’hypothèse où un poste en adéquation avec vos compétences s’ouvrirait. Pour vous y opposer, cliquez ici.

Nous espérons que votre recherche vous amènera à trouver un poste et une entreprise qui correspondent à vos aspirations.

Cordialement,

[SIGNATURE]

En résumé ✅

Justifier un refus de candidature n’est agréable pour personne, et, pourtant, il faut le faire. Cela est bon à la fois pour vous et pour votre image employeur. Votre candidat aussi en tirera bénéfice dans la mesure où il pourra s’améliorer. Alors, comment justifier un refus de candidature ?

  • Soyez honnête et empathique.
  • Assurez-vous de ne pas refuser votre candidature pour de mauvaises raisons jugées discriminatoires aux yeux de la loi. Vous pouvez refuser un candidat s’il n’est pas à la hauteur de vos attentes en termes de compétences, d’expériences, de motivation ou de soft-skills. Les demandes des candidats en termes de salaires peuvent aussi être trop élevées et donc incompatibles avec le budget alloué au recrutement.
  • N’hésitez pas à personnaliser vos mails de refus, d’autant plus si le candidat a déjà validé plusieurs étapes dans le processus de recrutement. Vous y passerez plus de temps, mais vous améliorerez votre marque employeur.

💡 Chez TalentView, l’expérience candidat est essentielle. Nous mettons à votre disposition de nombreux outils pour vous aider à gérer votre processus de recrutement. Demandez une démo !

Inscrivez-vous à notre TalentNews

Recevez 1 fois par mois par mail des actualités et des conseils RH pour ne rien manquer !

Ces articles pourraient vous intéresser :

Expérience candidat : mode d’emploi
Le pitch vidéo : comment être le meilleur candidat?